valleedulot.com - Entente Interdépartementale du Bassin du Lot - Les types de crues

La vie de
la rivière
Visites virtuelles Version française Version anglaise

S'abonner à la Newsletter

Revenir à l'accueil| Le bassin versant du Lot | Inondations | Les types de crues

Les types de crues

 

St-Géniez-d'Olt durant la crue de déc. 2003 (Crédit photo : D. ORTALDA)Deux types de crue peuvent avoir lieu sur le bassin du Lot :

 

  • Les crues torrentielles notamment sur la Boraldes, le Célé, le Lot amont
    • Les crues inondantes sur le Lot essentiellement, où les débits peuvent dépasser 3000 m3/s voire 4000 m3/s pour les crues centennales dans la partie moyenne et aval
     

    Les différents types de perturbations pluvieuses engendrant des crues sur le bassin du Lot

    Compte-tenu de la taille du bassin versant et de son positionnement par rapport au Massif Central, celui-ci est soumis à trois types de perturbations pluvieuses qui peuvent engendrer des crues plus ou moins généralisées sur l’ensemble du bassin versant (détails dans le SPI du Lot) :

    • Les pluies océaniques
    • Les pluies cévenoles
    • Les pluies méditerranéennes complexes

    Ces différentes pluies engendrent des crues du même nom :

    Les crues océaniques sont les plus nombreuses et s'avèrent violentes surtout à partir de la confluence entre le Lot et la Truyère (à Entraygues-sur-Truyère en Aveyron). Comme son nom l'indique il s'agit de remontées provenant de l'océan Atlantique, donc de l'ouest, et qui peuvent couvrir une très large partie du bassin du Lot. En raison des reliefs, le Lot supérieur, la Colagne et la Haute Truyère sont moins concernés. En revanche, de l'Aubrac et du Cantal dévalent des flots importants. En aval, le phénomène augmente encore d'intensité. Le débit du Lot est considérablement augmenté par les apports du Célé et du Dourdou. A Cahors, la crue a pris en général son aspect définitif.

    Les crues cévenoles apparaissent lorsque les vents du Sud, chargés d'humidité de la mer Méditerranée rencontrent les versants sud du Massif Central. Les cumuls pluviométriques peuvent être considérables et très rapides. Sur le bassin du Lot, il s'agit du secteur en amont d'Entraygues (Lot amont et Truyère). Généralement les intensités les plus fortes se retrouvent dans la partie Est du bassin (Le Bleymard, Bagnols-les-Bains, Mende, Le Malzieu) et décroissent rapidement à mesure que l'on s'éloigne vers l'Ouest. Ces épisodes cévenols arrivent principalement en septembre ou en octobre.

    Les crues dites "méditerranéennes complexes" sont générées par des pluies automnales particulièrement fortes sur le cours supérieur du bassin, mais n'égalent pas les crues océaniques en aval d'Entraygues ou de Capdenac. Elles sont d'origine complexe : des trombes d'eau d'allure cévenole forment des flots puissants à l'amont, tandis que cette masse est renforcée en aval, soit par une extension anormale des pluies cévenoles, soit par l'entrée en scène de pluies de type océanique dont le rôle peut être effacé ou très affirmé.

     

    Le bassin du Lot n'est donc pas exposé de la même manière aux différents types de pluie. Le tableau suivant indique les secteurs impactés selon les précipitations :

    SECTEURPLUIE OCEANIQUEPLUIE MEDITERRANEENNE COMPLEXEPLUIE CEVENOLE
    LOT AMONTInfluence sur l'aval du bassinInfluence sur la globalité du bassinInfluence sur l'amont du bassin
    TRUYEREInfluence sur l'aval du bassinInfluence sur la globalité du bassinInfluence sur l'amont du bassin
    LOT MOYENInfluence sur la globalité du bassinInfluence sur la globalité du bassinNon-concerné
    CELEInfluence sur la globalité du bassinInfluence sur la globalité du bassinNon-concerné
    LOT AVALInfluence sur la globalité du bassinNon-concernéNon-concerné

    Source : Schéma de prévention des inondations du Bassin du Lot, Cereg-MC, Entente-Lot, 2010.

     
     
    Haut de page