valleedulot.com - Entente Interdépartementale du Bassin du Lot - L'hydroélectricité sur le bassin du Lot

La vie de
la rivière
Visites virtuelles Version française Version anglaise

S'abonner à la Newsletter

Revenir à l'accueil| Le bassin versant du Lot | Hydroélectricité | L'hydroélectricité sur le bassin du Lot

L'hydroélectricité sur le bassin du Lot

 

Les ouvrages hydroélectriques sur la Vallée du Lot

Au sortir de la Première Guerre mondiale, le développement de la houille blanche a généré l’équipement en barrages de la vallée du Lot et de l’un de ses affluents amont, la Truyère. Les réserves d’eau des retenues ainsi créées constituent un potentiel d’énergie très important, disponible en quelques minutes seulement pour faire face aux demandes de pointe et aux défaillances imprévues du réseau électrique.

 

Cartographie des principaux ouvrages hydroélectriques du bassin du Lot

 

Le parc hydroélectrique du bassin du Lot

C’est au total sur le bassin du Lot, près de 890 Mm3 (=millions de m3) qui sont stockés, dont 638 Mm3 de volume utile (=volume mobilisable) affecté à la production électrique.

Ce parc peut être globalement découpé en trois sous ensembles :

  • Le bassin de la Truyère :
    Les volumes stockés sur cet axe et ses affluents sont de 795 Mm3 dont 586 Mm3 utiles. La chaîne de production de la Truyère est d’intérêt national, et en tant que telle, est gérée en temps réel. Les ouvrages peuvent être démarrés et couplés sur le réseau quasi-instantanément (3 à 5 minutes).
    La chaîne Truyère est capable de produire 1800 Mégawatts ce qui correspond à la consommation électrique d’une ville de habitants.
  • Le bassin du Lot amont :
    Il est beaucoup moins équipé. Les volumes stockés sur les ouvrages de Castelnau et de Golinhac sont de 46 Mm3 dont 22 Mm3 utiles.
  • Le bassin du Lot aval :
    Parmi les 62 ouvrages barrant le Lot, 30 sont équipés de centrales hydroélectriques dont la hauteur de chute est comprise entre 2,1 et 13 mètres. Six de ces centrales appartiennent à EDF: Cajarc, Mercuès, Luzech, Albas, Villeneuve et Temple sur Lot.

Carte EDF

 

Modalités de gestion énergétique

Les usines EDF du bassin de la Truyère et du Lot sont de 3 types :

Barrage Grandval

Fonctionnement en éclusée :

Ces usines turbinent des débits pouvant être supérieurs aux débits entrants via l’accumulation d’eau dans une retenue :

  • Celle-ci peut être de grande capacité (de type lac) permettant le stockage saisonnier de l’eau. Leur gestion permet de répondre aux charges de consommation saisonnières (climatisation l’été ou chauffage l’hiver).
  • D’autres retenues ont une capacité plus réduite adaptée à la gestion de pics de consommation électrique à la journée ou à la semaine.
 

Barrage de Temple sur Lot

Fonctionnement au fil de l’eau :

Ces centrales utilisent le débit de la rivière tel qu’il se présente sans capacité significative de modulation par stockage.

 

Station de pompage de Montézic

Fonctionnement avec pompage :

L’usine de Montézic, mise en service en 1982, est alimentée par la réserve de Monnes. Mais cette réserve peut être elle-même réalimentée par pompage la nuit (quand l’énergie est moins chère) dans la retenue de Couesque. C’est l’usine la plus puissante du bassin Adour-Garonne avec presque 1000 Mégawatts de puissance maximum.

 

Commentaires

Liste des commentaires

 
Réagissez à cet article

 
Haut de page