valleedulot.com - Entente Interdépartementale du Bassin du Lot - Le PGE Lot

La vie de
la rivière
Visites virtuelles Version française Version anglaise

S'abonner à la Newsletter

bandeau

Revenir à l'accueil| Le bassin versant du Lot | Etiages | Le PGE Lot

Le PGE Lot

 

 

Le Plan de Gestion des Etiages du bassin du Lot (PGE Lot)

L'Entente Lot porte la maîtrise d'ouvrage du PGE du Lot avec l'aide de tous les partenaires du bassin : Etat, Conseils Régionaux, Conseils Généraux, Agence de l'Eau, représentants des principaux usages,... C'est une démarche concertée qui vise à mieux concilier les usages tout en maintenant le bon fonctionnement des milieux aquatiques, lorsque les ressources sont au plus bas.

Le Plan de Gestion des Etiages est un outil qui définit les règles de partage de l’eau entre les différents usages du bassin et les besoins des milieux pendant la période où elle manque, l’été. Les prélèvements ne peuvent être supérieurs à la ressource disponible et doivent permettre de respecter les Débits Objectifs d’Etiage (DOE) au moins 8 années sur 10.

Qu’est ce qu’un Débit Objectif d’étiage (DOE) ?
Un DOE est une valeur de débit d’un cours d’eau fixé en un point, qui permet en période de basses eaux de satisfaire tous les usages (activités économiques, prélèvements, rejets…) et également de respecter le fonctionnement du milieu aquatique.

 

 

Enjeux de la gestion des étiages sur le bassin

Enjeux

  • Alimentation en eau potable de 350 000 habitants permanents et de 200 000 habitants saisonniers
  • 20 000 hectares de surfaces irriguées, une importante activité d'élevage sur les hauts bassins
  • Les besoins en eau de diverses industries
  • La navigation sur le Lot domanial et les retenues de barrage
  • Les loisirs aquatiques sur de nombreux cours d'eau (canoë, pêche…)
  • L’hydroélectricité et le renouvellement des concessions
  • Le bon état écologique et la sauvegarde des milieux aquatiques de 6 000 kilomètres de rivières et de nombreuses zones humides remarquables.
 

Les prélèvements totaux à l’étiage par usage et par ressource

Graphique des prélèvements

 

 

Quelques unes des préconisations du PGE Lot

Pour répondre aux problématiques identifiées sur le bassin, le plan de gestion des étiages propose différentes mesures

Pour le Lot domanial (d’Entraygues à Aiguillon), le PGE

Sur le haut bassin, les concessions de plusieurs grands barrages hydroélectriques arrivent à terme prochainement. La question de la pérennité de la convention qui nous lie avec EDF se pose donc et soulève de grandes inquiétudes quant aux conditions de la poursuite du soutien d’étiage du Lot domanial que l’Entente assure tous les étés. Le PGE recommande donc à l’Etat de s’assurer que dans le cahier des charges du renouvellement des concessions ce paramètre soit pris en compte.

Par ailleurs, le plan de gestion des étiages réaffirme la nécessité d'une meilleure régulation hydraulique de l'axe Lot en période d'étiage (éclusée, débit réservé), en particulier pour le développement de la navigation fluviale et la vie piscicole.

Débit réservé : le débit réservé correspond au débit restitué au cours d’eau en aval d’une centrale hydroélectrique.

Eclusée : Une éclusée correspond à un important volume d’eau lâché à partir d’un ouvrage hydraulique (d’un barrage par exemple) et se traduisant par des variations de débits brusques et artificielles.

Pour les rivières réalimentées par un barrage, Colagne, Lède aval, Lémance aval, Boudouyssou, Masse, Salabert

L'enjeu est surtout celui d'un partage équitable de la gestion entre tous les bénéficiaires du soutien d'étiage ce qui impose la mise en place de règles nouvelles de gestion plus concertées qu'aujourd'hui.

Pour les grands barrages hydroélectriques

Le PGE s'intéresse surtout à la conciliation entre la maîtrise des niveaux des retenues des barrages en période estivale sur lesquels l’activité touristique est développée (cote touristique), la fonction de soutien d'étiage et leurs fonctions hydroélectriques.

Pour les rivières non réalimentées

Sur ces cours d’eau, il s’agit de mieux connaître le déroulement de l’étiage en développant le réseau de stations hydrométriques. Sur les rivières les plus déficitaires la reconquête des débits peut se faire par des réductions des prélèvements actuels (par substitution de ressource, économie d'eau) ou par des projets de réalimentation de cours d’eau comme sur la Lède.

Pour les têtes de bassins

Les ruisseaux, sources et zones humides sont sur les têtes de bassins, autant de ressources en eau dont la protection est difficile en raison du caractère diffus des pressions.

Le PGE propose des actions relatives à l'aménagement du territoire et recommande aussi, qu’en ce qui concerne l’alimentation en eau potable, les ressources les moins fragiles soient mobilisées en priorité. Par ailleurs, la demande en eau des élevages et ses spécificités doit être intégrée au mieux dans la gestion de la ressource AEP.

 

 

Téléchargez le PGE du bassin du Lot :

L'ensemble du PGE Lot est disponible dans la rubrique "Téléchargements"

 
Action réalisée avec l'aide de l'agence de l'eau Adour-GaronneAEAG
 

Commentaires

Liste des commentaires

 
Réagissez à cet article

 
Haut de page